Appel d’offre – Contrat postdoctoral Sheng Yen pour la recherche sur le bouddhisme chinois

Concours 2021

Avec le soutien de la Sheng Yen Education Foundation (Taiwan), le Centre d’études interdisciplinaires sur le bouddhisme (CEIB) propose un contrat postdoctoral (15 mois) en 2021 à de jeunes docteurs travaillant sur le bouddhisme chinois (汉传佛教). Le CEIB est un centre français consacré aux études sur le bouddhisme, toutes disciplines scientifiques réunies. Crée en 2016, il s’appuie sur l’expertise et le réseau constitués depuis des années par les collègues de ses trois établissements cofondateurs – INALCO, EPHE et Collège de France – et d’autres institutions françaises, afin de mieux relever les défis scientifiques liés aux mutations religieuses et aux reconfigurations disciplinaires, tout en préservant et en promouvant l’héritage français de deux siècles d’études bouddhiques. Le CEIB est rattaché à l’équipe ASIEs de l’INALCO, et géré par l’INALCO sur les plans comptable et administratif.

1. Conditions d’éligibilité du post-doctorant : sont éligibles les candidats ayant obtenu leur doctorat en France ou à l’étranger depuis moins de 5 ans à la date de la clôture de l’appel (30 avril 2021) ; il est obligatoire que la thèse de doctorat ait été soutenue au moment du dépôt du dossier.

2. Le chercheur postdoctoral assure la conduite scientifique et technique de son projet, avec le soutien et sous la direction du CEIB. Il doit également contribuer aux services d’intérêt commun du CEIB, notamment pour l’organisation et la valorisation des activités scientifiques du CEIB. Un contrat précisant les obligations du post-doc sera signé par le CEIB et le candidat sélectionné.

3. Date de début du contrat : dès que possible.

4. Lieu d’exercice : IFRAE, CNRS site Ivry, 27 Rue Paul Bert, 94200 Ivry-sur-Seine ; INALCO, 2 rue de Lille, 75007 Paris et d’autres sites de l’INALCO.

5. Langues de travail : français, anglais et chinois.

6. Le montant du salaire net mensuel est d’environ 2000 €.

7. Composition du dossier de candidature (le dossier doit être rédigé en français ou en anglais) :

– Lettre de candidature et de motivation (1 page) ;

– Curriculum vitae détaillé et liste des publications (5 pages maximum) ;

– Projet de recherche (dont le thème est exclusivement sur le bouddhisme chinois) : entre 10 000 et 20 000 signes, espaces compris, pour le texte lui-même, en plus d’un résumé de 100-200 mots et d’une bibliographie ;

– Rapport de soutenance de thèse (s’il existe) ;

– Copie (scannée) du diplôme de doctorat ou de l’attestation de réussite au diplôme de doctorat.

Les documents ci-dessus doivent être présentés en un seul fichier au format pdf, en respectant l’ordre des documents.

– Une publication significative : un article de recherche publié (sous forme imprimée ou en édition électronique) ou accepté pour publication par un Comité de lecture (ici aussi, le document est à soumettre sous format pdf).

8. Dépôt du dossier de candidature : le dossier (un seul fichier intitulé « CEIB Sheng Yen Postdoc [le nom du candidat] », au format pdf) et la publication significative (au format pdf) doivent être envoyés avant le vendredi 30 avril 2021, aux deux destinataires suivants :

M. JI Zhe, Directeur du CEIB : zhe.ji@inalco.fr

et

M. Nicolas SIHLE, secrétaire général du CEIB : nicolas.sihle@cnrs.fr

Bourse doctorale et aide à la recherche en études japonaises – Programme du Sanctuaire de Meiji

Le Sanctuaire de Meiji (Tôkyô) propose aux membres de l’IFRAE une bourse doctorale d’un million de yens (8000 euros environ) pour financer un séjour de recherches (pouvant s’étaler de 8 à 12 mois et pouvant débuter à partir d’octobre 2020) et une aide à la recherche pour les enseignants-chercheurs de l’IFRAE-Inalco de 1300 euros pour compléter, typiquement, le financement d’une mission de recherches au Japon.

Continue reading « Bourse doctorale et aide à la recherche en études japonaises – Programme du Sanctuaire de Meiji »

Doctorat études japonaises et/ou sociologie de genre

Contrat doctoral avec mobilité internationale.
L’Ifrae accueillera un.e doctorant.e sur la thématique suivante : « Sociologie des violences de genre au Japon ». Il.elle sera dirigé.e par Isabelle Konuma (Inalco, IFRAE) et sera rattaché.e à l’UNIFRE 19 (Institut français de recherches sur le Japon à la Maison franco-japonaise à Tokyo) au cours de ses séjours de recherche au Japon. 

Continue reading « Doctorat études japonaises et/ou sociologie de genre »

Journée d’étude : Voisinages en Asie. Enjeux politiques, mobilisations, pratiques sociales

Cette journée d’Etudes est organisée par l’équipe Populations japonaises (IFRAE – CRCAO) et prévue pour fin janvier 2021 (en raison de la situation sanitaire actuelle, la date de la journée sera précisée ultérieurement)
Nouvelle date limite d’envoi des propositions : 27 juin 2020

Continue reading « Journée d’étude : Voisinages en Asie. Enjeux politiques, mobilisations, pratiques sociales »

L’appropriation de la biomédecine en Asie du Sud-Est

Ce numéro de Moussons propose d’analyser les pratiques biomédicales – issues de la médecine scientifique d’origine occidentale – en Asie du Sud Est, en s’intéressant à leur diversité de formes et d’usages.

Continue reading « L’appropriation de la biomédecine en Asie du Sud-Est »

Maître(s) et disciple(s) dans les littératures d’Asie

Pour son Dictionnaire philosophique (PUF, coll. « Quadrige », 2013), André Comte-Sponville donnait, à l’entrée « Maître », la définition suivante : « Celui qui enseigne, guide ou commande. Les trois à la fois ? Pas nécessairement. Cela dépend en partie de lui, de ce qu’il sait ou peut, mais aussi de ceux dont il est le maître : sont-ce des élèves, des disciples ou des esclaves ? »

Continue reading « Maître(s) et disciple(s) dans les littératures d’Asie »

Pluralité et tolérance religieuses en Asie de l’Est

Une tendance récente de la recherche dans notre monde globalisé s’intéresse à la pluralité et la tolérance religieuses. La notion de « pluralité religieuse » qualifie ici la situation dans laquelle plusieurs expressions et organisations religieuses coexistent dans une même société. Les traditions religieuses fondées sur une vérité unique et une foi exclusive ont souvent été considérées comme un obstacle à la cohésion sociale et une source de conflits dans des sociétés plurielles. En Asie de l’Est, différentes traditions religieuses cohabitent depuis près de deux millénaires, mais l’histoire de leur relations n’est pas dénuée de tensions souterraines.

Continue reading « Pluralité et tolérance religieuses en Asie de l’Est »

Cultural Heritage, Identities & Perspectives: Responding to Changing Societies Joint Call

The Joint Programming Initiative on Cultural Heritage and Global Change (JPI CH) is pleased to announce a new funding opportunity for transnational proposals.
Scholars are invited to submit research proposals on the role of heritage in society from different (inter)national perspectives and value systems. This includes questions such as what role heritage plays in the formation of identities, how institutions can manage heritage in an inclusive manner, and to what extent digitization contributes to meaningful access to heritage. The call aims to support interdisciplinary research that is set up and carried out by transnational consortia within the context of a single project.

Continue reading « Cultural Heritage, Identities & Perspectives: Responding to Changing Societies Joint Call »

Assises de l’Anthropologie Française des Mondes Chinois

Les premières « Assises de l’Anthropologie de la Chine en France », qui se sont tenues les 6, 7 et 8 septembre 2017 à l’Inalco, ont rassemblé trente chercheurs et ont permis de réunir les anthropologues français et francophones spécialistes de diverses facettes du monde chinois provenant de différentes institutions. Ces rencontres ont aussi favorisé l’émergence de nouveaux réseaux tout en donnant l’occasion de souligner la diversité des recherches et des terrains. C’est pourquoi cette expérience va être renouvelée dans une seconde édition prévue pour les 7, 8 et 9 septembre 2020, et sous un nouvel intitulé : « Assises de l’Anthropologie Française des Mondes Chinois » (AAFMC). L’expression « les mondes chinois » vise à englober tout aussi bien les sociétés chinoises des deux républiques – RPC et Taiwan –, les sociétés minoritaires et les diasporas anciennes ou plus récentes à l’échelle du monde.

Date limite de réception des propositions : janvier 2021

plus d’informations

Colloque : Temporalités et imaginaires du jeu

Ce colloque international est à l’initiative de l’ANR Aiôn (ANR-19-CE27-0008) : Socioanthropologie de l’imaginaire du temps. Le cas des loisirs alternatifs, en collaboration avec le Centre de Recherche sur les Médiations (CREM).

Les 18 et 19 novembre 2020, à Metz.
Responsable du comité d’organisation : Rémi Cayatte

Date limite de réception des propositions : 20 mai 2020

plus d’informations