Deux ans après, agir en soutien du peuple birman


Hôtel de Ville de Paris, salle Xavier Lacoste, 5 rue Lobau 75004 Paris 

Le mercredi 1er février 2023, 9h45 – 12h00.

Pour marquer les commémorations des deux ans du coup d’État militaire en Birmanie, Info Birmanie et Doh Atu Ensemble pour le Myanmar organisent une conférence inter-associative le mercredi 1er février 2023 à l’Hôtel de Ville de Paris.

Rejoignez-nous pour un temps d’échange afin de mieux comprendre la situation birmane et identifier les leviers d’action pour soutenir le peuple birman !

Projection en avant-première de témoignages d’exilés birmans à la frontière thaïlandaise

Pré-inscription (obligatoire):

 https://forms.gle/UDin28RSA5RbGUr99

Avec la participation de Jean-Luc Romero, Aung Myo Min, Ministre des droits humains du Gouvernement d’unité nationale (NUG), ACAT-France, Amnesty International France, CCFD-Terre Solidaire, Doh Atu, FIDH, Free Rohingya Coalition, LDH.



Outils


Guide de montage de projets

Suite à l’augmentation constante des appels à projets des bailleurs de fonds nationaux et internationaux, l’Inalco a souhaité répondre aux besoins des chercheurs qui briguent des financements de bailleurs de fonds externes en développant une politique d’établissement soutenant ces chercheurs.
Ce guide a pour ambition de faciliter la compréhension des principes de bases du montage et des financements d’un projet de recherche, en réponse à un appel à projets d’un bailleur de fonds national ou international.

Rencontres du lundi 6 février: Geste d’écriture et pratique de la traduction au défi des nouvelles technologies

Le 6 février à la Maison de la recherche, 2 rue de Lille, Auditorium (en format hybride), 18h-19.15h :

avec : Jean BAZANTAY, Maître de conférences en linguistique – Pascale ELBAZ, Enseignante-chercheuse à l’ISIT – Lia WEI, Maître de conférences en histoire des arts de la Chine à l’Inalco – Pierre MAGISTRY, Maître de conférences en linguistique et traitement automatique des langues (TAL).

Le traitement automatique du langage naturel a modifié notre rapport à la langue et à l’écriture. En quoi ces outils d’extraction terminologiques, de traduction assistée par ordinateur, de traduction automatique, de numérisation de textes et d’images… changent-ils nos gestes, nos usages de lecture et de traduction, nos pratiques d’enseignement et de recherche?

Inscription :

http://www.inalco.fr/webform/ifrae-asialyst-rencontres-lundi

Projection – Débat “Along the sea” d’Akio Fujimoto

http://www.inalco.fr/evenement/projection-debat-along-sea-akio-fujimoto

Dates : Jeudi 8 décembre 2022 – 18:30

Lieu : Inalco, PLC (65, rue des Grands Moulins – 75013 Paris ) – Auditorium

Ce film a été primé par le jury Inalco lors du Festival international des cinémas d’Asie (FICA) 2022. Il s’agit de sa première projection à Paris.

Résumé An, Nhu et Phuong, trois jeunes femmes vietnamiennes d’une vingtaine d’années, sont venues au Japon comme stagiaires. Débordées de travail, mal rémunérées et incapables de discuter avec leur patron qui a confisqué leurs passeports à leur arrivée au Japon, elles décident de s’échapper et deviennent donc des résidentes illégales dans ce pays. Dan, un intermédiaire vietnamien, leur propose de travailler pour un pêcheur. Elles pourront aussi être hébergées gratuitement dans un hangar. Après un long voyage en train et en ferry, elles arrivent dans le paysage enneigé du nord du Japon. Les parents de Phuong continuent de la presser de leur envoyer de l’argent, car ils comptent sur son travail à l’étranger pour les aider à vivre. Malgré les conditions de travail illégales, les trois se sentent soulagées car, en plus de trouver un emploi, elles ont également doublé leur salaire. Phuong tombe soudainement au sol, frappée d’une douleur intense. Inquiètes, An et Nhu l’emmènent à l’hôpital, mais elle se voient refuser son admission n’ayant pas de carte d’identité. Phuong commence alors à chercher comment obtenir de faux papiers.

La projection sera suivie d’un débat en présence de :

Cam Thi DOAN, Professeure des Université à l’Inalco, chercheuse à l’IFRAE et directrice de la collection “Littérature vietnamienne contemporaine” aux Éditions Riveneuve.

Jean-Michel BUTEL, japonisant, ethnologue, Maitre de conférences à l’Inalco et chercheur à l’IFRAE, membre du jury Inalco du FICA 2022.

XXe Congrès du PCC : Xi Jinping, un pouvoir sans limite ?

Conférence co-organisée par Chloé Froissart (IFRAE) et Asialyst, mercredi 16 novembre 18h30, auditorium du PLC, 65 rue des Grands Moulins

         Le XXe congrès du Parti Communiste s’est achevé dimanche 23 octobre avec la reconduction de Xi Jinping à la tête du pays. En s’adjugeant un 3e mandat de secrétaire général du Parti communiste, une première depuis Mao Zedong, le leader chinois défie toutes les règles tacites mises en place dans les années 1980 pour encadrer le pouvoir des dirigeants. Après avoir écarté ses rivaux, en s’appuyant sur une gigantesque campagne anti-corruption, et réduit au silence les factions concurrentes, il semble régner en maître sur le pays. Le résultat du Congrès va dans ce sens : le nouveau comité permanent du Politburo du Parti ne compte plus aucun membre susceptible d’apporter la contradiction au numéro un chinois.

         Cette volonté de contrôle absolu sur un Parti-État peut-elle être qualifiée de totalitarisme ? Quel visage le dirigeant chinois souhaite-t-il donner à la société chinoise de demain ? Existe-il encore une place pour la contestation ?

         Cette conférence permettra d’analyser les conséquences de ce nouveau sacre de Xi Jinping sur un pays confronté à de nombreux défis : une stratégie « zéro Covid » étouffante, une économie vacillante et des tensions qui ne cessent de croître dans le détroit de Taïwan.

Avec :

Chloé Froissart, professeure de science politique à l’Inalco et spécialiste des rapports État-société en Chine et de l’évolution du régime chinois.

Jérôme Doyon, maître de conférences en science politique à l’Université d’Édimbourg, spécialiste du Parti communiste chinois.

Alex Payette, spécialiste de la vie politique chinoise, Pdg du Groupe Cercius, société de conseil en intelligence stratégique et géopolitique.

Jean-Pierre Cabestan, directeur de recherche au CNRS, rattaché à l’Institut de recherche français sur l’Asie de l’Est (IFRAE) de l’Inalco.

Modérateur : Baptiste Fallevoz, journaliste à Asialyst et France 24. Ancien correspondant en Chine.

Décrire le local : monographies, archives, et cartes

Dans le monde chinois, la maîtrise de l’espace est consubstantielle de sa construction politique. Selon la légende, Yu le Grand aurait régulé les eaux avant de fonder la première dynastie chinoise. Au sein d’un tel ordonnancement spatial de la souveraineté, le point stratégique qu’est le centre a pour vocation de contrôler la périphérie. Des émissaires ont ainsi été mandatés depuis l’antiquité par la cour afin de collecter des informations aux quatre coins du pays. À partir des Han de l’Est, les élites locales ont commencé à « recentrer » leurs périphéries en représentant la faune et flore, les us et coutumes, et la configuration géographique de leurs régions.  C’est dans ce contexte que les premiers écrits locaux ont vu le jour. Ils ont proliféré et se sont structuré durant le haut Moyen Âge, pour constituer, sous les Song, un genre à part entière et fondamental de l’historiographie chinoise : les « monographies locales » (difangzhi ???). Toutefois, les descriptions locales ou régionales ont continué à être exprimées sous la forme de récits, de cartes, d’inscriptions ou d’archives. Qu’ils relaient un discours officiel ou proposent une vision personnelle, les documents locaux dessinent un paysage social fort individualisé et détaillé, offrant ainsi un contrepoint bienvenu à l’historiographie officielle. Depuis la seconde moitié du XXe siècle, les archives surgissent et les publications se multiplient : l’histoire régionale et locale suscite un vif intérêt, tangible dans l’émergence de l’École du sud de la Chine (huanan xuepai ????), ou la numérisation accélérée de vastes corpus documentaires. Si la sinologie francophone peut se targuer d’une approche microhistorique ancienne et d’un usage éprouvé des monographies locales, le temps est venu de proposer un état des lieux des connaissances du local, et de réfléchir aux nouvelles approches et méthodes qui s’ouvrent. 

Organisateurs : Pan Junliang (Université Paris Cité, IFRAE) Alexis Lycas (EPHE, CRCAO) Claude Chevaleyre (CNRS, IAO)

Référent : junliang.pan@u-paris.fr

Lieu : Institut d’Asie orientale, Lyon.

Date : 17 mai 2023.

Prix : Edition française du Prix du livre ICAS-GIS Asie

L’édition française du Prix du livre ICAS est organisée par le Groupement d’Intérêt Scientifique Études asiatiques (GIS Asie). Elle contribue à faire connaître davantage les publications scientifiques en français sur l’Asie.  Le GIS Asie rassemble 25 établissements d’enseignement supérieur et de recherche qui sont parties prenantes des études asiatiques françaises. Il regroupe environ 1500 chercheurs, enseignants-chercheurs, doctorants et post-doctorants, soit plus de 80% de la communauté des études asiatiques en France. C’est un lieu de concertation et d’initiatives de l’ensemble des laboratoires et des chercheurs de ce domaine.

http://www.gis-reseau-asie.org/fr/appel-prix-du-livre-icas-gis-asie-2023

Référente : Valérie Lavoix <vlavoix@free.fr>

Date de soumission des ouvrages : avant le 1er février 2023

L’asymétrie mémorielle Algérie-Vietnam en France : réflexions sur « un oubli indochinois »

Conférence du Pr. Christopher Goscha (Université du Québec à Montréal). Organisée par Doan Cam Thi.

http://www.inalco.fr/evenement/asymetrie-memorielle-algerie-vietnam-france-reflexions-oubli-indochinois

Référente : doancamthi@yahoo.fr

Lieu : Inalco, PLC (65, rue des Grands Moulins – 75013 Paris ) – Salle 4.18.

Date : Mardi 6 décembre 2022 – 12:00 – 14:00

Ecrire une “nouvelle” histoire du Vietnam : enjeux, défis et quelques regrets

Conférence du Pr. Christopher Goscha (Université du Québec à Montréal) autour de son ouvrage Vietnam, a New History(New York, Basic Books, 2016). Organisée par Doan Cam Thi. 

http://www.inalco.fr/evenement/ecrire-nouvelle-histoire-vietnam-enjeux-defis-quelques-regrets

Référente : doancamthi@yahoo.fr

Lieu : Inalco, PLC (65, rue des Grands Moulins – 75013 Paris ) – Salle 4.18.

Date : Lundi 5 décembre 2022 – 09:30 – 11:30.