La démocratie au Japon, singulière et universelle


Guibourg Delamotte, “La démocratie au Japon, singulière et universelle”. ENS Editions, Paris, 2022, 340p.

La démocratie japonaise est-elle née en 1945, est-elle le fruit d’une greffe démocratique réalisée par les Américains ? Sans doute en partie. Mais le présent ouvrage s’attache à démonter ces idées reçues pour montrer que si la démocratie s’est enracinée au Japon à partir de 1947, c’est parce qu’il n’était pas sans expérience du débat politique et du jeu électoral. Sa monarchie constitutionnelle avait non seulement préparé le terrain, mais aussi légué au Japon un héritage et des habitudes politiques qu’il a longtemps conservés. Le cadre institutionnel de la démocratie japonaise se transforme néanmoins depuis les années 1990. Comme le montre ce travail de recherche, le modèle hybride créé par les Américains en 1947, associant des caractéristiques anglaises et américaines, se présidentialise. Il s’agit, enfin, d’un système politique qui, malgré ses imperfections et la crise de représentation qu’il traverse, sait se remettre en question et se réformer. Peut-être y a t-il des enseignements à en tirer pour la France ? (source : ENS Editions)