Le bambou au Vietnam. Une approche anthropologique et historique


Le livre chez l’éditeur

Đinh Trọng Hiếu & Emmanuel Poisson, Le bambou au Vietnam.Une approche anthropologique et historique, Paris : Hémisphère-Maisonneuve et Larose nouvelles éditions, « Asie en perspective », 2020.

À la fois synthèse et remarquable mine de données, cet ouvrage croise des sources en démotique, chinois classique et vietnamien moderne, des matériaux iconographiques ainsi que des documents de terrain.
Le lecteur y découvrira des textes rarement cités, comme cette annotation admirative de Ji Han, voyageur chinois au début du IVe siècle dans le nord du Vietnam actuel : « On y taille le “bambou de la forêt de pierre” pour en faire des couteaux avec lesquels on peut trancher du cuir d’éléphant aussi facilement que des taros. »
Faits, gestes et savoirs sont illustrés par un corpus exceptionnel de 160 gravures sur bois ou planches lithographiques, abondamment commentées. Tirées d’ouvrages originaux (Technique du peuple annamite, Monographie dessinée de l’Indochine), elles couvrent la plupart des symboles et usages quotidiens du bambou. Ces illustrations donnent vie à des faits, gestes techniques et savoir-faire passés et actuels. Ainsi, la « civilisation du
végétal », mise en évidence jadis par le géographe Pierre Gourou, n’y apparaît pas en contradiction avec la modernité. (source : Hémisphère-Maisonneuve et Larose nouvelles éditions)

Emmanuel Poisson est professeur d’histoire à l’Université de Paris.
Đinh Trọng Hiếu est anthropologue et ethnobotaniste du Vietnam. Aujourd’hui à la retraite, il était chargé de recherche au CNRS.