Maître(s) et disciple(s) dans les littératures d’Asie

Pour son Dictionnaire philosophique (PUF, coll. « Quadrige », 2013), André Comte-Sponville donnait, à l’entrée « Maître », la définition suivante : « Celui qui enseigne, guide ou commande. Les trois à la fois ? Pas nécessairement. Cela dépend en partie de lui, de ce qu’il sait ou peut, mais aussi de ceux dont il est le maître : sont-ce des élèves, des disciples ou des esclaves ? »

Continue reading « Maître(s) et disciple(s) dans les littératures d’Asie »

Pluralité et tolérance religieuses en Asie de l’Est

Une tendance récente de la recherche dans notre monde globalisé s’intéresse à la pluralité et la tolérance religieuses. La notion de « pluralité religieuse » qualifie ici la situation dans laquelle plusieurs expressions et organisations religieuses coexistent dans une même société. Les traditions religieuses fondées sur une vérité unique et une foi exclusive ont souvent été considérées comme un obstacle à la cohésion sociale et une source de conflits dans des sociétés plurielles. En Asie de l’Est, différentes traditions religieuses cohabitent depuis près de deux millénaires, mais l’histoire de leur relations n’est pas dénuée de tensions souterraines.

Continue reading « Pluralité et tolérance religieuses en Asie de l’Est »